Introduction

Ce livre réunit des rapports et des documents traitant de questions et d’œuvres sociales féminines en Belgique. C’est aussi un exposé des efforts tentés en plusieurs villes de notre pays par des dames et des jeunes filles qui s’y dévouent aux œuvres féminines d’éducation et d’action sociales.

Ce sont donc des initiatives, des exemples belges que nous soumettons à nos lectrices ; c’est « La Femme Belge », préoccupée des nécessités nouvelles et de ses devoirs nouveaux, qui est l’auteur des leçons contenues en ces pages.

La détresse matérielle et morale de la famille que les transformations économiques et le mauvais état des mœurs désorganisent de plus en plus ; la triste situation de beaucoup de femmes et de jeunes filles, contraintes à un travail qui les arrache à leur foyer, à leur mission et souvent à leur devoir ; voilà le fait sur lequel nous avons voulu attirer l’attention de nos lectrices.

Ce n’est pas d’ailleurs uniquement la vue des misères physiques et morales qui doit être l’inspiratrice des initiatives féminines. Au dessus de ces contingences la voix de la responsabilité sociale retentit et s’impose à toutes les femmes. Aucune d’elles ne peut rester indifférence à la marche de la société. Cette loi, croyons-nous, ne se discute pas devant des chrétiennes.

Il faut que toutes, et de tous nos efforts., nous contribuions à reconstituer la famille sur ses bases naturelles et chrétiennes. Il faut que, sensibles aux misères et aux hontes de tant de nos sœurs, nous mettions tout en œuvre pour leur procurer une existence digne et honnête.

Il y a peut-être cinq cent mille foyers à restaurer dans notre patrie ; il y a certainement des milliers d’usines, d’ateliers et de magasins qui doivent être réorganisés selon des règles plus humaines et plus chrétiennes.

La collaboration des femmes et des jeunes filles des différentes conditions sociales est indispensable au succès d’une telle entreprise.

C’est pour en décider un plus grand nombre à orienter dans ce sens les meilleures pensées de leur intelligence et les aspirations les plus généreuses de leur cœur, qu’il nous a paru utile de propager des principes que nous savons conformes à la vérité et à la justice, de préconiser des méthodes d’éducation et d’action dont t efficacité semble démontrée par l’expérience, de publier des leçons de choses, des enquêtes, des documents destinés à aider les initiatives féminines. Que Dieu bénisse et fasse fructifier notre travail et celui de toutes nos collaboratrices !